Quarante-septième session

WPR/RC47.R7

Eradication de la poliomyélite dans la Région

         Le Comité régional

         Ayant examiné le rapport d'activité du Directeur régional sur l'éradication de la poliomyélite dans la Région ;*

         Saluant les résultats obtenus par les Etats Membres dans le sens de l'éradication de la poliomyélite, en particulier les journées nationales de vaccination qui ont été menées dans six pays de la Région au cours des périodes de faible transmission de la maladie en 1995 et 1996 ;

         Notant la diminution du nombre de cas notifiés répondant aux critères cliniques de la poliomyélite en 1995, qui s'élève provisoirement à un total de 474 cas au 1er septembre 1996, c'est-à-dire le chiffre le plus bas jamais notifié au Bureau régional ;

         Notant également que, alors que la surveillance continue de s'améliorer, les seuls cas de poliomyélite autochtones associés au poliovirus sauvage ont été notifiés au Cambodge et dans la partie méridionale du Viet Nam en 1995 et en 1996 jusqu'au 1er septembre ;

         Notant en outre que la Commission régionale pour la certification de l'éradication de la poliomyélite s'est réunie à Canberra (Australie) en avril 1996 et a décidé de critères et d'un plan d'action à suivre pour la certification, notamment le besoin de mettre en place des comités nationaux de certification et un comité de certification sous-régional pour les îles du Pacifique ;

         Constatant que la surveillance et la performance des laboratoires n'ont pas encore atteint les niveaux élevés de fiabilité qui seront requis pour la certification de l'éradication de la poliomyélite ;

         Reconnaissant que les programmes de vaccination régulière et d'autres actions de lutte contre les maladies comme la lutte contre la rougeole et l'élimination du tétanos néonatal sont renforcés par l'initiative d'éradication de la poliomyélite ;

  1. SOULIGNE que l'initiative d'éradication de la poliomyélite dans la Région doit deme\urer une priorité majeure jusqu'à ce que la certification mondiale soit attestée ;
  2. PRIE INSTAMMENT tous les Etats Membres notifiant toujours des cas de poliomyélite :
    1) de redoubler d'efforts pour améliorer la qualité et la coordination des activités supplémentaires de vaccination, de façon à ce que tous les enfants du groupe d'âge cible soient vaccinés, notamment dans les zones frontalières, les zones à haut risque et chez les populations mobiles ;
    2) d'échanger des informations, en particulier sur les activités de surveillance ;
    3) de continuer à renforcer la surveillance virologique et le réseau des laboratoires afin d'atteindre les niveaux recommandés pour la certification de l'éradication de la poliomyélite, ainsi que stipulé par la Commission régionale ;
    4) de se préparer à la mise en place de comités nationaux qui recueilleront et examineront la documentation pour la certification de l'éradication de la poliomyélite, ainsi que stipulé par la Commission régionale ;
    5) de maintenir un niveau de couverture élevé de la vaccination régulière ;
  3. PRIE INSTAMMENT tous les Etats Membres ne notifiant pas de cas de poliomyélite :
    1) de continuer à maintenir une couverture vaccinale élevée pour la vaccination régulière ;
    2) de continuer à développer des systèmes de surveillance capables de détecter toute apparition de cas de poliomyélite, autochtone ou importé, et de démontrer l'absence de circulation du poliovirus sauvage, ainsi que stipulé par la Commission régionale ;
    3) de mettre en place des comités nationaux d'ici la fin de 1996, qui recueilleront et examineront la documentation pour la certification de l'éradication de la poliomyélite, ainsi que stipulé par la Commission régionale ;
  4. REMERCIE les partenaires internationaux qui ont contribué au succès de l'initiative d'éradication de la poliomyélite, en particulier l'UNICEF, les gouvernements de l'Australie, du Canada, de la France, du Japon, de la Malaisie, de la République de Corée et des Etats-Unis d'Amérique, et Rotary International, Rotary International District 2650 du Japon et d'autres organisations non gouvernementales ;
  5. PRIE également tous les gouvernements et les partenaires internationaux de maintenir leur engagement et de poursuivre leur appui jusqu'à ce que l'éradication mondiale soit certifiée ;
  6. PRIE le Directeur régional :
    1) de travailler étroitement avec les pays afin d'établir des comités nationaux de certification et un comité sous-régional de certification pour les îles du Pacifique, et d'améliorer la qualité de la surveillance et des systèmes de laboratoire au niveau requis pour la certification ;
    2) de faciliter l'échange d'information et la coordination des efforts d'éradication de la poliomyélite avec les autres régions de l'OMS ;
    3) de continuer à utiliser l'expertise et les systèmes développés pour l'éradication de la poliomyélite pour la lutte contre les autres maladies évitables par la vaccination, y compris la lutte intensifiée contre la rougeole.

* Document WPR/RC48/6 Rév.1

septembre 1996


Print      Bookmark   Feedback   More