Quarante-quatrième session

WPR/RC44.R13

Choléra et les maladies diarrhéiques

         Le Comité régional,

         Ayant examiné le rapport du Directeur régional sur le choléra et les maladies diarrhéiques*;

         Rappelant la résolution WPR/RC36.R4 sur la lutte contre les maladies diarrhéiques;

         Gardant à l'esprit la résolution WHA44.6 sur, entre autres, les restrictions concernant l'importation de produits en provenance des pays touchés par le choléra;

         Notant les progrès réalisés par le programme de lutte contre les maladies diarrhéiques dans la Région, en particulier l'amélioration de l'accès à la thérapie par réhydratation orale et l'élargissement de son utilisation, l'étendue de la formation dispensée aux agents de santé, le nombre de cours organisés et la réalisation d'activités d'évaluation;

         Exprimant sa préoccupation devant le respect insuffisant de l'Article 3 du Règlement sanitaire international relatif à la notification des cas de choléra dans la Région;

         Préoccupé en outre par l'apparition d'une nouvelle souche de choléra (Vibrio cholerae O139), son extension rapide et le risque important d'épidémie qui en résulte;

  1. INVITE INSTAMMENT les Etats Membres :
    1) à apporter un soutien maximal au développement de programmes nationaux solides et bien gérés de lutte contre les maladies diarrhéiques permettant d'affronter les problèmes posés par le choléra et les maladies diarrhéiques dans la Région;
    2) à accorder une priorité élevée à la déclaration rapide de tout cas de choléra, conformément à l'Article 3 du Règlement sanitaire international, afin de favoriser la collaboration internationale dans la lutte contre cette maladie;
    3) à ne pas imposer aux pays touchés par l'épidémie des restrictions injustifiées du point de vue de la santé publique, notamment en ce qui concerne l'importation de produits en provenance des pays concernés;
  2. PRIE le Directeur régional :
    1) de renforcer encore la collaboration technique avec les Etats Membres, en particulier dans le domaine de la formation, afin d'améliorer la prise en charge des cas de diarrhée à la fois dans les établissements sanitaires et à domicile, et dans la mise en oeuvre de mesures préventives destinées à réduire les maladies diarrhéiques;
    2) de renforcer l'action de l'OMS en faveur de la mobilisation et de la coordination du soutien financier et technique aux programmes nationaux de lutte contre les maladies diarrhéiques.

* Document WPR/RC44/14

septembre 1993


Print      Bookmark   Feedback   More

Health Topics