Quarante-troisième session

WPR/RC43.R3

Eradication régionale de la poliomyélite d'ici à 1995

         Le Comité régional,

         Rappelant les résolutions WPR/RC39.R15WPR/RC41.R5 et WPR/RC42.R3, qui expriment la volonté d'éradiquer la poliomyélite de la Région du Pacifique occidental d'ici à 1995;

         Notant les progrès accomplis cette année sur la voie de l'éradication de la poliomyélite dans la Région, reflétés par une réduction de 56 % du nombre de cas de poliomyélite notifiés en 1991 par rapport à l'année précédente;*

         Appréciant les efforts fournis par les pays qui enregistrent encore des cas de poliomyélite pour renforcer leurs activités d'éradication;

         Reconnaissant toutefois qu'une surveillance plus précise et dans de meilleurs délais, ainsi que des activités d'investigation virologique et de vaccination complémentaires plus étendues, y compris des journées de vaccination infra-nationales et des opérations visant à retrouver les personnes dont la vaccination est incomplète, sont nécessaires pour éradiquer la poliomyélite;

         Soulignant que le besoin critique d'un approvisionnement supplémentaire en vaccin conforme aux normes de qualité de l'OMS pour mener des activités de vaccination tant complémentaires que de routine, afin de garantir que l'on atteindra l'éradication de la poliomyélite dans les délais impartis;

  1. REAFFIRME que l'éradication de la poliomyélite de la Région du Pacifique occidental d'ici à 1995 est réalisable pourvu que les programmes des pays soient maintenus et que suffisamment de vaccin antipoliomyélitique oral soit rendu disponible;
  2. DEMANDE INSTAMMENT à tous les Etats Membres notifiant encore des cas de poliomyélite :
    1) d'élargir et de maintenir leur taux de couverture vaccinale par tous les vaccins du PEV, particulièrement le vaccin antipoliomyélitique;
    2) de mener des activités de vaccination complémentaires plus étendues afin d'enrayer la transmission de poliovirus sauvage aussi rapidement que possible;
    3) d'améliorer la rapidité et la qualité de la surveillance, à l'aide d'indicateurs de surveillance continue et de services de soutien en laboratoire; et
    4) de faire fonction de points focaux dans la mobilisation du soutien à l'approvisionnement en vaccin antipoliomyélitique oral auprès de la communauté internationale;
  3. DEMANDE aussi INSTAMMENT à tous les Etats Membres ne connaissant pas la transmission du poliovirus :
    1) de s'assurer qu'ils disposent de plans suffisants pour maintenir leur situation indemne de poliomyélite;
    2) de renforcer leurs systèmes de surveillance pour le dépistage efficient et l'investigation immédiate de tous les cas suspects de poliomyélite;
    3) de dégager le soutien financier qu'ils peuvent pour la fourniture de vaccin antipoliomyélitique, notamment de vaccin oral, destiné à des activités de vaccination complémentaires dans les pays notifiant encore des cas de poliomyélite;
  4. REMERCIE les nombreux partenaires qui ont continué de collaborer au PEV et à l'initiative d'éradication de la poliomyélite, contribuant de façon très importante aux progrès accomplis jusqu'ici;
  5. PRIE le Directeur régional :
    1) de continuer à renforcer la coopération technique de l'OMS avec les Etats Membres pour améliorer la qualité et la rapidité de leurs systèmes de surveillance et mener des activités de vaccination complémentaires;
    2) de continuer à faire tout son possible, en collaboration avec tous les partenaires concernés, pour mobiliser des ressources supplémentaires pour l'approvisionnement en vaccin;
    3) de porter la situation très préoccupante de la pénurie de vaccin à l'attention du Conseil exécutif lors de sa quatre-vingt-onzième session en janvier 1993 afin d'en obtenir le soutien mondial pour résoudre des difficultés critiques dans le programme.

* Document WPR/RC43/6

septembre 1992


Print      Bookmark   Feedback   More