Trente-quatrième session

WPR/RC34.R19

La chimiothérapie de la lèpre

         Le Comité régional,

         Reconnaissant que l'accroissement de la résistance à la dapsone constitue un problème sérieux dans la Région et que l'application des régimes polychimiothérapeutiques recommandés par le Groupe d'étude de l'OMS sur la chimiothérapie pour les programmes de lutte antilépreuse est une méthode appropriée qui permette d'éviter une résistance à la dapsone et d'atténuer le problème de la lèpre,*

  1. PRIE instamment les Etats Membres où la lèpre est un problème de santé publique :
    1) de prendre les mesures nécessaires, dans le cadre des soins de santé primaires, pour faire appliquer les régimes médicamenteux nouveaux, utilisant une approche systématique reposant sur un plan opérationnel soigneusement préparé ;
    2) de s'assurer de toutes les ressources nécessaires telles que personnel, médicaments, moyens de transport et installations de laboratoire ;
  2. PRIE le Directeur régional :
1) de coopérer aux programmes de lutte contre la lèpre et de traitement de cette maladie ainsi qu'à la formation des agents de santé; et
2) de mobiliser un appui financier provenant de sources extrabudgétaires.

* Document WPR/RC34/12

septembre 1983


Print      Bookmark   Feedback   More